Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Plan Maya

Plan Maya

 

Dans le cadre de son programme maya, la commune souhaite réaliser une base de données reprenant les apiculteurs de l’entité.
Profondeville commune Maya

Cette base de données a pour but de pouvoir créer un réseau d’apiculteurs profondevillois et ainsi de permettre une parfaite diffusion des informations relatives au plan maya de la commune

Pour vous y inscrire il vous suffit de remplir le formulaire suivant : inscription

 

 

A côté de l’abeille domestique bien connue, ce n’est pas moins de 350 espèces d'abeilles sauvages et bourdons qui butinent les fleurs au travers de notre Wallonie. Ces espèces participent à la pollinisation des végétaux et jouent donc un rôle essentiel et irremplaçable dans les processus de reproduction des espèces végétales. Sans les insectes butineurs et, en particulier les abeilles, la survie d’innombrables espèces végétales serait en péril, la production de fruits et de certains légumes serait gravement menacée, …
 

Malheureusement, en Wallonie comme dans bien d’autres régions en Europe, l'abeille domestique subit une régression inquiétante, les ruchers dépérissent et leur immunité semble en général affectée.

Si certaines maladies, le développement d’acariens, la pollution de l’air, le contact avec les pesticides constituent autant de causes de mortalité des abeilles et de perte de ruchers, c’est également la diminution des ressources alimentaires qui est en cause dans cette situation alarmante. Le pollen est l’unique source de protéines pour les abeilles. Elles en consomment chaque jour une quantité importante. L’alimentation en pollen des larves et des jeunes abeilles influe directement sur le développement des organes, la taille, la durée de vie des abeilles ouvrières et leur défense immunitaire.

Les abeilles ont donc besoin de pollen en quantité, en diversité et en qualité.

Il est donc impératif de reconstituer dans nos paysages des espaces riches en plantes mellifères et dénués d’utilisation de pesticides autant que possible.

Le Gouvernement wallon a décidé d’initier, en 2011, un programme de soutien à l’activité apicole, le « PROGRAMME MAYA », qui vise à maintenir ou à restaurer un réseau d’espaces naturels propices à la vie des insectes pollinisateurs. Le Gouvernement wallon a proposé aux communes d’adhérer à ce projet MAYA en acceptant de signer une charte par laquelle chaque commune s’engage, entre autres, à mettre en œuvre, pendant 3 ans, un programme de plantation ou de semis d’espèces végétales mellifères.

Être une « commune MAYA », c'est donc avant tout être un acteur de la préservation des abeilles mais aussi de la biodiversité.

Les autorités communales ont décidé d’engager Profondeville dans ce projet et d’accepter de mettre en œuvre, chaque année, un programme de plantation ou/et de semis de variété mellifères.

Au cours de la première année, nous avons planté autour du Centre sportif de la Hulle, à Profondeville, un nouveau verger de 35 pommiers et pruniers en vieilles variétés de haute tige, plusieurs tilleuls et merisiers ainsi que 240 plants d’arbustes mellifères et fructifères de haie.
Ce programme de plantation a bénéficié des subsides du Gouvernement wallon, dans le cadre du programme Maya.

Au cours de cette année 2013, nous avons décidé, toujours avec le soutien financier du Gouvernement wallon, de compléter le programme engagé en 2012, en installant près de 500 plants d’arbustes mellifères, sur les espaces disponibles autour du Centre sportif de la Hulle. Nous
entamerons également, avec les apiculteurs intéressés de Profondeville, une réflexion sur les actions à entreprendre localement pour soutenir les activités apicoles.

Toute personne intéressée par ce programme peut s’adresser à nos services (Tel 081/42.02.44 ou ZW52aXJvbm5lbWVudEBjb21tdW5lLXByb2ZvbmRldmlsbGUuYmU=) pour tout renseignement complémentaire.