Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Actualités communales / 5G : Pas de déploiement sans débat démocratique

5G : Pas de déploiement sans débat démocratique

Carte de couverture pour Profondeville - source Proximus

A l'instar de l'ensemble de la population, c'est par voie de presse et avec une certaine stupeur que la Commune de Profondeville a appris le lancement par Proximus SA du "Premier réseau 5G de Belgique".

Les cartes de couverture proposées par l'opérateur montrent que ce réseau couvrirait une partie du territoire de la Commune de Profondeville.

Par la présente, les autorités communales de Profondeville tiennent à démentir toute implication dans cette opération. Elles rappellent que l'usage des capacités de télécommunication mobiles sont soumises à de nombreuses règlementations européennes, fédérales et régionales.

Ces règles prévoient notamment que le déploiement de la 5G ne peut se faire qu'à l'initiative des autorités fédérales.

Les autorités communales ne sont impliquées dans cette gestion que de manière indirecte, par le biais des procédures de permis relatifs aux antennes stationnaires, qui sont de la compétence du Fonctionnaire délégué de la Région wallonne et pour lesquelles les communes sont consultées (en vertu de l'art. R.IV.22-2 du CoDT, s'agissant d'un réseau de télécommunication).

A ce jour, les autorités communales n'ont, à leur niveau, connaissance d'aucune procédure initiée par Proximus SA pour ajouter de nouvelles antennes ou modifier des antennes existantes. Elles présupposent que Proximus agit dans le cadre des autorisations en vigueur et des normes d'émission, et qu'il s'agit donc d'un effet d'annonce. La Commune de Profondeville réclame que tout déploiement réel de la 5G en Belgique se fasse dans le strict respect du nécessaire débat démocratique sur la question de ses bénéfices au regard de l'intérêt général et de son impact sur notre santé et notre environnement.

En l'absence d'un tel débat, la Commune de Profondeville demandera à Proximus SA de ne pas déployer cette nouvelle solution sur son territoire et de ne pas l'associer à ce genre d'opération sans concertation préalable.

Les autorités communales de Profondeville déplorent enfin le moment choisi par Proximus SA pour faire son annonce, alors que le pays tout entier concentre ses priorités sur la crise COVID-19. Si la 5G est une question importante qui mérite attention, les autorités déplorent d'avoir à utiliser des ressources déjà mobilisées pour lutter contre une pandémie mondiale en vue de répondre aux interpellations légitimes de la population à la suite de cette annonce.