Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Actualités communales / Permis délivré à la SPRL Décobati pour le projet "Pré Corbier"

Permis délivré à la SPRL Décobati pour le projet "Pré Corbier"

En date du 4 mars dernier, le Collège communal de Profondeville a octroyé à la SPRL Décobati le permis d'urbanisme pour la construction d'un ensemble de commerces et appartements à la jonction de la rue Raymond Noël et de la rue Emile Mazy à Bois-de-Villers, avec effet le 2 avril.

Le projet vise la construction de deux bâtiments comprenant 3 poches commerciales, 2 espaces bureaux et un espace horeca, 9 appartements, un local technique, un totem pour l'enseigne d'autre part la construction de 5 logements sur la petite parcelle de droite à raison de 3 unités de logements et un bâtiment de 2 unités et enfin la modification de voirie communale de la rue Emile Mazy pour un bien situé 5170 Bois-de-Villers, rues Raymond Noël et Emile Mazy.

Le Collège a estimé que la création de cet ensemble contribue à la réalisation des orientations du schéma de développement communal qui prévoit un pôle mixte d'habitat et d'activités à Bois-de-Villers le long de la rue Raymond Noël entre les carrefours des Quatre-Bras et des Six-Bras. Les intentions du schéma de développement communal sont les suivantes :

  • "affirmer le rôle de pôle mixte d’habitat et d’activités le long de cet axe tout en le limitant entre les deux carrefours ;
  • orienter le développement commercial en le concentrant dans les polarités identifiées à cet effet ;
  • encourager une certaine densification de l’habitat sur ce tronçon bien équipé en commerces et services, et proche du cœur historique de Bois-de-Villers ; corollairement, limiter cette densification ailleurs le long de la grand-route."

Ce faisant, il a veillé au respect des équilibres entre les fonctions commerciale et résidentielle. Par l'organisation de deux enquêtes publiques, l'appui des autorités régionales et un dialogue constructif avec le demandeur, les préoccupations des riverains et habitants ont été traduites dans la décision.

Ainsi, le demandeur a veillé à la compatibilité avec le voisinage en veillant à proposer des gabarits limités en hauteur. Les bâtiments qui jouxtent les habitations sont destinés aux fonctions résidentielles et permettent la transition vers le pôle d'activité économique.

Le projet met un accent particulier sur les questions de sécurité routière. L'accès automobile au site pourra se faire depuis la rue Raymond Noël mais le SPW a imposé un sortie vers la rue Emile Mazy. A cette fin, une extension du domaine public a été adoptée par le Conseil communal pour permettre l'élargissement du carrefour avec la chaussée. Une voie centrale sera également crée pour sécuriser le tourne-à-gauche depuis la Chaussée vers la rue Emile Mazy en venant des Six-Bras. Le projet prévoit également la création d'un trottoir rue Raymond Noël sur tout le long de la parcelle.

Comme annoncé, la portion Est de la rue Emile Mazy sera protégée du trafic de transit au moyen d'une signalisation appropriée. Les autorités communales réaffirment leur intention d'adapter graduellement la signalisation en fonction des problèmes de trafic effectivement constatés à l'usage. Le Collège sera particulièrement vigilant sur cet aspect.

En raison des mesures de confinement, la décision ainsi que ses annexes sont consultable en ligne :

La décision et le dossier complet peuvent également être consultés sur rendez-vous au plus tard vingt-quatre heures à l’avance au service Urbanisme de l’Administration communale, Chaussée de Dinant n°2 à 5170 Profondeville, 081/42.02.46.

En application de l’article 19, alinéa 2, des lois coordonnées le 12 janvier 1973 sur le Conseil d’Etat, une requête en annulation devant le Conseil d’Etat peut être introduite contre la décision du Collège pour violation des formes soit substantielles, soit prescrites à peine de nullité, excès ou détournement de pouvoir, dans les 60 jours à compter de la prise de connaissance de la décision. L’envoi au Conseil d’Etat se fait sous pli recommandé à la poste à l’adresse suivante : rue de la Science 33 – 1040 Bruxelles.

Sous mots clés standards